Travaux

Comment réparer ses lames industrielles ?

À l’instar de vos outils ordinaires, les lames subissent aussi les effets du temps. Il n’est donc pas rare de constater la régression de leur qualité de coupure, qui entache bien souvent leur efficacité. Pour les réparer, deux types de techniques sont souvent préconisés. Ensemble, allons donc à la découverte des techniques d’affûtage et de rectification de vos lames industrielles, pour une qualité de coupure optimale.

La technique d’affûtage

lames industrielles

La toute première des techniques préconisées pour la réparation de vos lames industrielles, c’est la technique d’affûtage. Comme son nom l’indique, elle vous permet d’affûter vos lames dès qu’elles perdent en efficacité de coupure. Autrement dit, elle consiste à aiguiser avec précision et précaution vos lames, afin de leur permettre de retrouver leur efficacité de coupure d’antan. Dans le fond, cette technique est une correction de la matière puisqu’elle débarrasse vos lames des résidus du « morfil » qui les rendaient inefficaces. Elle se révèle à juste titre comme une méthode efficace dans les mains d’un fabricant de lames qui s’y connaît.

Notons par ailleurs que cette technique de réparation de vos lames industrielles repose sur deux principes fondamentaux. Premièrement, elle vous permet comme indiqué plus haut de procéder à un polissage de vos lames en les débarrassant des parties ébréchées. Ici, il est important, lors de la réparation, de veiller à ne pas endommager les caractéristiques initiales de vos lames.

À la suite du polissage, il vous faut maintenant passer à la deuxième étape, celle du démorfilage. Ce principe repose en réalité sur la nécessité de débarrasser vos lames industrielles des petites imperfections engendrées par leur polissage.

Pour finir, il est important de rappeler que pour réussir l’affûtage de ses lames, il faut respecter un certain nombre de critères. Et le plus important se révèle être le bon positionnement de la pointe de la pierre.

La technique de rectification

L’autre méthode utilisée dans la réparation des lames industrielles, c’est la technique de rectification. En effet, elle consiste à abraser, c’est-à-dire frotter la surface de vos lames à l’aide de machines spécialisées, jusqu’à l’obtention de résultats précis. C’est d’ailleurs l’une des rares techniques qui permettent d’avoir un résultat dont la qualité ramène vos lames industrielles à l’état d’un produit neuf.

Notons à toutes fins utiles qu’il existe deux types de techniques de rectification. La première, c’est la rectification de surface plane qui consiste à l’élimination de la matière ébréchée de vos lames. Ici, c’est un dispositif spécial qui est mis en place, et qui est constitué d’une roue et d’une meule. Le but, c’est de faire tourner la meule jusqu’à l’obtention d’une excellente rectification.

L’autre technique de rectification, c’est celle dite cylindrique. Elle s’occupe spécifiquement des pièces cylindriques, afin de leur redonner brillance et efficacité. Elle permet notamment de corriger les défauts de vos lames industrielles en vous fournissant un travail de haute qualité. C’est la raison pour laquelle elle est très prisée dans les procédés d’usinage.

En somme, la rectification se révèle comme la technique de réparation la plus efficace, qui redonne à vos lames industrielles leur souplesse et leur performance.