Technique et astuces

Comment réussir un démoussage de toiture ?

Nous avons tendance à minimiser l’importance et le rôle de la toiture alors que c’est l’un des éléments essentiels d’un édifice. Grâce à un bon toit, nous profitons du confort optimal de notre foyer, et ce, à n’importe quelle saison. Ainsi, pour prévenir les fissures et éventuelles détériorations, un nettoyage régulier de la toiture s’impose. Pensez aussi à réaliser de petits travaux d’entretien, de temps en temps : remplacement des tuiles usagées, colmatage des fissures, application d’un produit antirouille, sans oublier le démoussage.

Les périodes propices au nettoyage du toit

Pour préserver la toiture le plus longtemps possible, nous vous recommandons de la nettoyer une à deux fois par an : au printemps et avant l’arrivée de l’hiver. Le printemps est la saison idéale pour nettoyer le toit afin de réparer les dégâts engendrés par le froid hivernal, vous pouvez notamment enlever les feuilles mortes qui obstruent la gouttière. En sus, le démoussage de votre toiture peut aussi s’avérer indispensable.

Une opération de nettoyage doit aussi être programmée avant l’hiver. Pensez à vérifier l’état de la toiture dès la fin de l’automne, ce sera aussi l’occasion de se débarrasser des feuilles mortes, des mousses et des moisissures.

réussir démoussage toiture

Les principales étapes du démoussage

Le démoussage de la toiture consiste en la pulvérisation d’une solution qui éliminera la mousse et autres saletés. Pour une efficacité optimale, il est préférable de se fier à l’expertise d’un professionnel comme Technitoit. Pour nettoyer la toiture, l’expert effectue un nettoyage préalable. Il se sert, notamment, d’un nettoyeur thermique à moyenne pression. Cet équipement servira pour nettoyer les tuiles et les ardoises avant l’application du produit anti-mousse.

Le démoussage est recommandé pour les toitures en tuile, en ardoise, en lauze et en shingle. L’application du produit est réalisée via un pulvérisateur, bien évidemment, les produits sans javel et sans acide sont particulièrement recommandés. En optant pour un traitement hydrofuge efficace, les mousses n’apparaîtront qu’1 voire 10 ans après l’application. Pour le côté pratique, il existe des produits anti-mousse combinés avec le traitement hydrofuge.

L’étape suivante consiste en l’application d’une peinture composée de résine. Ce produit est efficace pour retarder l’apparition de nouvelles mousses, tout en protégeant le toit en cas d’humidité. L’application d’un enduit de protection permet de renforcer la toiture et d’ainsi protéger votre logement. Le revêtement gardera ainsi toutes ses propriétés imperméables et restera comme neuf. Mine de rien, un tel traitement permettra de préserver le toit durant 15 voire 20 ans.

Les outils indispensables pour démousser la toiture

Dans le cadre d’un démoussage, il faudra accéder à la toiture et procéder au nettoyage. De ce fait, plusieurs outils seront indispensables, notamment une échelle de toit, des brosses, un seau d’eau équipé d’un crochet, etc. Le nettoyeur haute pression et le pulvérisateur seront aussi obligatoires. Pour une protection optimale, il ne faut pas oublier les lunettes de sécurité, le masque, les gants ainsi que le harnais. Même si vous faites appel à un expert en démoussage, il vaut mieux rester à bonne distance durant le processus de nettoyage.

Laisser un commentaire